Réactions sur l’articles de MacGeneration : « Flash : pourquoi il faut encore vous y faire »

@targz a fait tourner un article intéressant sur l’avenir de Flash et pourquoi on en risque d’en manger encore un peu. Je désamorce le troll direct, je suis pro standard mais mon quotidien de Chef de projet en Agence m’amène à réfléchir sur des visions réalistes afin de répondre au besoin de mes client, en clair je bosse aussi sur des projets full Flash.

En substance voici ce que dit l’article :

  1. Le plugin permet de développer un code unique pour une diffusion sur tous les navigateurs graphiques possédant ce dernier
  2. Par conséquent il permet de diffuser de la vidéo avec un format unique (H.264) et de faire du streaming dans une page web pour toutes et tous
  3. Qu’en matière de 3D, Flash est très en avance
  4. Qu’en matière de protection des medias, cette techno reste la seule à pouvoir protéger des médias audios / vidéos
  5. Qu’elle permet également de protéger le code source (!) afin d’éviter que des méchants copieurs viennent récupérer votre code
  6. Les outils pour développer des animations Flash ont des années d’avances et sont largement maitrisé

Cet article est bien écrit et l’auteur connait vraiment bien le sujet, ça fait plaisir et ça sort du « Kikoo Flash saynul, les standards saymieux olol ». Attention, le but de l’article sur MacGeneration n’est pas de faire une comparaison des forces et faiblesses de Flash et HTML mais bien d’argumenter sur le fait que flash n’est pas mort pour le moment en particulier parce qu’il comble des lacunes d’HTML.

Autant je peux comprendre la plupart des arguments autant j’ai beaucoup, mais alors beaucoup de mal avec les arguments 4 et 5. Je trouve qu’ils portent atteinte au média en lui-même.

Je comprends qu’on puisse défendre la protection des médias mais les DRM sont mauvais. Fournir des procédés comme les DRM au sein d’une techno c’est aller à l’encontre de la nature du web et se replier vers des mesures inadaptées et pénalisantes pour l’utilisateur plutôt que d’envisager des moyens différents de rémunérer les œuvres et les artistes. Je ne crois qu’il faille légitimer l’existence d’une techno. si elle va dans le mauvais le sens.

J’ai bondi sur ma chaise et je me suis dit « MER IL ET FOU », en lisant le point 5. L’intérêt d’utiliser des technos ouvertes c’est bien de pouvoir accéder au code source afin de voir de quoi il en retourne. C’est vraiment une force de pouvoir lire les code HTML / JS / CSS / XML / JSON, bref de tout ce qui passe dans le front pour plusieurs raisons.

Tout d’abord cela vous permet de progresser et de pouvoir étudier ce que qu’à fait le voisin et d’améliorer vos compétences. C’est génial de pouvoir comparer des méthodologies de coding, d’architecture, d’optimisation ou encore de performances pour les utiliser dans ses projets.

Vous pouvez éventuellement réutiliser une partie du code même si en tout sincérité sur des gros sites c’est rares car il faut beaucoup de temps pour rentrer dedans. Cela vous fait gagner du temps à vous et à vos clients ! Des sites comme GitHub mettent à disposition des tonnes de projets et d’outils que vous pouvez utiliser pour améliorer vos développements. Ce qui est encore plus fort c’est que certains d’entre vous utilisent le temps qu’ils ont gagnés pour contribuer aux projets qu’ils ont utilisés. Au final, on profite, on partage, on participe, tout le monde est gagnant.

Le fait de pouvoir accéder à ce code permet également de profiter de l’Interopérabilité. Je trouve que l’on parle toujours peut de cette notion pourtant essentielle et intrinsèque aux langages que nous utilisons. L’accessibilité est un des bénéfices que l’on peut obtenir de cette notion car si votre code est ouvert et bien écrit, les outils d’aide peuvent restituer sous différentes formes le contenu que vous présentez. Les programmes en bénéficie également et peuvent agréger du contenu de votre site web comme via le flux RSS par exemple.

Je tenais simplement à vous faire part de mes réactions sur cet article et je suis bien sur ouvert à vos remarques et précisions.

Cdiscount : l’ENFER !

Cela fait maintenant deux semaines que j’essaye de commander du matériel chez Cdiscount, ce qui devait être un moment jouissif s’est transformé en une galère interminable. Quitte à faire un recommandé, autant le doubler ici afin de vous faire partager ma mauvaise expérience.

J’avais envie de me faire plaisir…

Mon PC Destkop a besoin d’une cure de jouvence après 3 ans de bons et loyaux services. Après avoir fait le tour de mes amis et de quelques forums spécialisés, je commence à jeter un œil sur les prix. Il se trouve que le site Cdiscount propose les meilleurs prix dans ce que je cherche, Carte Mère, CPU, Alimentation, Ram et Carte graphique, bref il n’y a que pour la tour que je suis allé voir chez Amazon.

Dans ma tête, Cdiscount est un site merdique avec une homepage ULTRA chargée, ça clignote de partout, c’est très coloré, on distingue mal les infos préférant vous en balancer plein la vue. C’est bête mais j’ai du mal à associer qualité de livraison et de matériel avec une telle charte graphique.

Je commence par me logguer, si je me souviens bien j’avais commandé un produit il y a quelques années et j’ai donc un compte. Je tombe sur cette page : https://clients.cdiscount.com/Default.aspx

Je ne sais pas pourquoi mais personnellement j’aime bien communiquer avec des gens qui s’expriment correctement, je n’aime pas le language SMS, j’ai pris peur quand j’ai lu les intitulés de rubriques de l’espace client ! « C mon compte » passe encore mais « C mes commandes », en français on dit « Ce sont mes commandes », le raccourci fait mal aux yeux puis à la tête parce qu’on passe du temps à décrypter ce que le nom de la rubrique veut dire.

Je me loggue et je suis redirigé vers https://clients.cdiscount.com/Account/Home.aspx.

Mis à part le listing des commandes et l’HTTPS (je fais des sites web, je suis attentif à ce genre de chose), il n’y a rien qui m’indique que je suis connecté, le bouton de connexion n’a pas changé le header non plus. Sur cette page ce n’est pas très important mais quand vous surfez sur le site, vous vous demandez toujours « est-ce que je suis loggué ou pas, comment fais-je pour le savoir ? ».

Je commence ensuite mes achats en saisissant mes références dans le moteur de recherche, jusque là tout va bien ou presque, c’est le week-end ça rame sévère quand même ! A chaque fois que je retourne du bouton « Ajouter au panier » au champ de recherche, je me prend l’affichage de l’énorme layer de navigation, c’est relativement pénible, un petit timer de quelques milli-seconde permettrait de corriger le problème et de ne pas être agacé. Je dis agacé car avec une charte aussi chargée et colorée, l’affichage d’info. non désirée ou d’un comportement inattendu est simplement stressant.

A chaque fois que j’ajoute un produit au panier on me pop deux fenêtre pour des garanties. Non merci, je n’en veux pas, une fois, deux fois, trois, quatre fois… Je peux acheter ou pas ? Surtout que c’est traite car dans popins, les deux actions proposées sont « Non merci » et « Je continue mes achats ». L’action « Je continue mes achats » entraine l’acceptation de la garantie ! Un peu fourbe !

J’arrive au récapitulatif du panier. Je viens de faire une commande bidon avec quelques articles dans mon panier, voici ce que vous aurez, une page très longue, avec des garanties que vous avez déjà refusées et que l’on vous repousse, une option SMS qui coûte mais qui ne fera pas arriver votre colis plus vite et surtout, du bon, du lourd, on vous propose du café Casino !

Je vous ai déjà fait perdre pas mal de temps mais ce que je viens de mon raconter n’est que la partie visible de l’iceberg et le pire est à venir.

… j’aurais mieux fait de m’abstenir…

En ajoutant les produits à mon panier j’avais cru voir qu’il y avait une réduction de 20% en tant qu’offre de bienvenue, non seulement Cdiscount propose les prix les plus bas mais en plus il y a 20% de réduction ! C’est ma journée, avec cette commande importante, je vais faire une grosse économie !

Pourtant quand je regarde le montant de ma commande je ne vois pas de réduction… je vais continuer ça doit surement apparaitre dans les pages suivantes. J’arrive jusqu’au paiement par carte bancaire, toujours rien. Aller je suis super motivé, je n’achète pas une nouvelle config. tous les quatre matins, les prix sont attractifs, il faut que je comprenne. Allons jeter un oeil sur cette réduction : http://www.cdiscount.com/carte-cdiscount/inscription. D’accord l’offre de bienvenue se monnaie par la souscription à une carte de crédit, pourquoi pas, on a rien sans rien. Les frais sont gratuits la première année puis de 16€ par la suite, même si j’oublie de résilier mon contrat au bout d’un an, ça reste très agressifs en terme de prix. Je lis les infos, Etape 1, « Le montant de votre commande est inférieur à 500€ ». Ah tiens on me l’avait pas dit ça, donc avec une commande supérieure à 900€, je ne peux pas bénéficier de cette offre de bienvenue, et bien soit, retour en arrière pour organiser mon panier pour être le plus proche des 500€. Je ferais une deuxième commande pour le reste.

Au moment de payer je choisis de souscrire à l’offre, je paye avec ma carte bancaire PUIS je suis dirigé vers Banque Casino qui est le partenaire Cdiscount pour créer mon dossier. Je rentre un paquet d’informations au travers des formulaires, valide les différentes étapes et ça finit par planter ! « Server error ». « Server error ? », pourquoi ? C’est pas grave, je ne suis plus à 20 minutes près, il est tard je verrais ça demain.

Les joies du service client…

Le lendemain, je check mes mails et je vois un mail de Cdiscount indiquant qu’un problème est survenu. « Après vérification, nous nous sommes rendu compte que vous n’aviez pas finalisé cette commande. », oui c’est normal la création du dossier ne s’est pas passée correctement. « Bien quelle soit visible sur votre Espace Client personnalisé, votre commande est considérée comme annulée par nos services. « , c’est déjà ça et c’est rassurant. « Nous vous invitons à passer une nouvelle commande et à finaliser votre demande de Carte Cdiscount afin de bénéficier de tous ses avantages exclusifs ! « , et bien c’est parti !

Je refais ma commande, je repaye, et j’arrive sur le site de Banque Casino qui m’indique qu’une demande de création de dossier est déjà en cours… Je suis bloqué. Je vais contacter le service client pour savoir s’ils peuvent m’aider. C’est clairement indiqué dans le mail :
« Une question ? Une précision ? C simple ! L’information que vous souhaitez est accessible depuis votre espace clients ».

Je vais dans mon espace client. Super ! « Une question ? Une réponse ! Mon service client en ligne », je clique. Je scanne les liens. « Mon offre de bienvenue et ma carte Cdiscount ». Je clique sur le lien, rien, je reclique, rien. Bon. Soit. Ah mais je dois choisir ma commande dans une liste déroulante au préalable ! Je choisis. Je reclique sur le lien. Rien, la navigateur affiche « en attente de clients.cdiscount.com… », c’est pas grave je verrais plus tard, ah tiens finalement j’ai une page de confirmation : « Nous vous informons que votre demande de carte est actuellement en cours. Banque Casino ne manquera pas de vous informer de la suite donnée à votre dossier, et ce dans un délai de 5 jours maximum. » Sachant que j’ai fais ma première commande le 01 novembre, que nous sommes le 14 et que je n’ai pas eu de nouvelles de leur part, que dois-je penser et surtout que dois-je faire ? Je ne vais quand même pas commander par téléphone, 1,35€ à la connexion puis 0,34€/minutes, vous voyez le scénario ?
« Allo, bonjour je voudrais commander une carte mère « ASUS P8P67 EVO B3, une CG MSI GeForce GTX560-Ti Twin Frozr II 2Go GDDR5/OC, oui M comme Marcel, S comme Suzie, I comme, comme I! », sans rire.

Je vais continuer de chercher le numéro de la hotline. Ce numéro est tellement bien planqué que je ne le retrouve pas à l’heure où j’écris ce billet, si vous le cherchez le voici : 0 811 700 233. De mémoire, il faut se rendre sur une page puis cliquer sur un lien qui dit en gros « pour afficher le numéro de la hotline, cliquez sur ce lien » !

J’appelle et j’indique que la commande est annulée et que je dois recommencer mais que j’ai un message m’indiquant qu’un dossier est déjà en cours de création et que par conséquent je ne peux pas poursuivre ma commande. On me communique le numéro de la hotline Banque Casino : 08 10 32 33 34. Pour eux, je n’existe pas car je n’apparait pas dans leur base de données, il n’y a donc pas de création de dossier en cours. Je rappelle la hotline Cdiscount, la première personne au téléphone me passe le « service commercial ». Je réexplique mon problème et on me raccroche au nez ! Je tiens à préciser que dans ce genre de situation, je sais très bien qu’il ne sert à rien de s’énerver et je suis donc courtois et calme, bref, rien qui ne peut pousser mon interlocuteur à raccrocher.

Je rappelle cette hotline et demande qu’on me passe directement le service commercial, réponse « Il n’y a pas de service commercial ». Etonnée, j’indique qu’on vient de me le passer, et qu’il ne s’agit pas du « service comptable ». J’insiste, mon interlotrice passe en mode robot « quel est votre problème Monsieur, comment puis-je vous aider ? », et là tenez-vous bien, après 10 minutes d’échanges, la personne me passe … « Le service commercial » ! Franchement, je garde mon calme mais je crois qu’à partir de ce moment, je suis en droit de péter les plombs ! Comment se fait-il qu’après tout ce temps passé avec la hotline, mon dossier ne soit pas enrichi de toutes les explications données sur ma situation afin d’accéler les chose à mon sujet ?

Le service commercial m’indique que du côté Cdiscount, il y a bien un dossier enregistré dans leur base de données et que Banque Casino soit avoir une trace de mon profil. Je rappelle la hotline Banque Casino, « toutes les lignes sont occupées merci de rappeler ultérieurement », c’est comme ça depuis le 02 novembre dans l’après-midi.

L’ultime recours, La Fourmilière !

Il existe une communauté officielle des clients Cdisount, La Fourmilière. Je vous avoue que je ne suis pas enchanté de lâcher mes numéros de commande sur un forum public. Après réflexion, il ne me reste que ça, j’ouvre un ticket. Comme je suis respectueux des forums, je lis d’abord le post-it « A lire avant de poster » et j’y apprends par exemple qu’il faut avoir contacté le service client avant de demander de l’aide. C’est ce que j’ai, pas de remords donc. J’explique ma situation et on me réponds « Vous pouvez contactez le service client pour voir ou en est votre commande. ». Soupir.

J’ouvre un nouveau ticket en demande s’il y a besoin de plus d’informations car je suis déçu de cette réponse. On m’indiquera un peu plus tard que mon dossier est transmis au service financier qui doit revenir vers moi dans les plus brefs délais. J’attends toujours…

IE10 : Platform Preview 1 Available for Download

Visiblement Microsoft ne perd plus de temps et revient dans la course des navigateurs performants et respectueux des standards. Après un Internet Explorer 9 qui tente de combler des grosses aucunes en matière d’implémentation des standards, la firme de Redmond travaille sur son successeur : Internet Explorer 10. Une vidéo de présentation est disponible sur l’IEBlog.

Dans l’amélioration des supports des standards on retient :

  • CSS3 Multi-column Layout
  • CSS3 Grid Layout
  • CSS3 Flexible Box Layout
  • CSS3 Gradients
  • ES5 Strict Mode

avec également des améliorations sur l’accélération matérielle. Ce qui est bien avec tout ça c’est qu’on simplifie d’une part le développement d’interface modulaires (cf l’exemple du TwittFlow) et d’autre parte le développement d’application riches avec une utilisation massive et performante de <Canvas />. (cf l’exemple du bocal).

Autant je trouve que le deux démos présentées dans la vidéos sont sympas et qu’il y a de réels progrès autant je trouve que la comparaison avec Firefox 4 est injustifiée dans le sens où l’on compare un IE10 preview disponible dans plusieurs mois et un Firefox 4 en version finale déjà disponible. Je ne serais pas du tout surpris que les performances soient comparables entre IE10 et FF5.

Sans oublier qu’IE est encore loin derrière ses concurrents en terme de support d’HTML5.
 

[ FREELANCE ] – Recherche un chef de projet Technique Front pour 4 à 6 Mois en région parisienne

Bonjour,

Je cherche un Freelance pour rejoindre mon équipe et s’occuper de la localisation des sites de Marques et des sites eCommerce pour une grande marque de Luxe au sein des locaux de Digitas pour une durée de 4 à 6 mois.

Digitas France est basée au 131, Avenue Charles de Gaulle à Neuilly-sur-seine, 92220. L’agence est facilement accessible par la ligne 1.

Pour faire simple, voici le descriptif du poste :

« Vous intervenez comme chef de projet technique Front au sein d’une grande agence digitale. Armé de bonnes connaissances dans les technologies Front et l’implémentation des standards en vigueur, vous êtes le garant technique de la localisation des sites de Marque et eCommerce. Encadré par le responsable technique, vous reportez régulièrement l’avancement des projets et remontez les alertes nécessaires. Vous aider le responsable à coordonner les développeurs et accompagner le client dans ses demandes. »

Le responsable technique n’est autre que mon humble personne et je serais à vos côtés pour que la mission se déroule correctement. C’est l’occasion de parfaire votre expérience dans le domaine mais aussi de monter en compétences si vous êtes un développeur qui veut évoluer dans la gestion de projet.

La fiche du poste est disponible en WORD.

Si vous êtes intéressés ou que vous connaissez un profil dans votre entourage susceptible de répondre à ce besoin, n’hésitez pas à me contacter, je suis joignable par mail sur aleygues [arobase] digitas [point] com.

Au plaisir !

Ecouter de la musique

Lorsque Deezer était sorti, c’était un peu la révolution pour écouter de la musique en ligne. Des dizaines de titres disponibles, une interface facile et très peu de pub. De quoi contenter une bonne partie des internautes mais à ce jour ce site fonctionne avec le plug-in Flash. Je ne sais pas quel miracle Deezer a eu envie de passer aux standards, et là tout le monde en parle. Par contre ce qu’on sait moins c’est que le concurrent Grooveshark vient de passer aux standards mais n’utilise pas la balise <audio /> pour des raisons de protections des œuvres. Ca rend simplement l’interface à priori un peu plus accessible et c’est un premier pas vers HTML5.

http://www.99-levels.fr – Site de jeu vidéos !

Vous allez me dire que 99-levels.fr/ est un énième site de revue sur les jeux vidéos ? et bien vous avez raison ! Cependant il est monté par Nicolas, un collègue avec lequel j’ai plaisir à bosser. S’il met autant d’énergie dans ce site que dans son boulot pro, je peux vous garantir que vous ne seras pas déçu.

La mise en page est plutôt simple et claire et met en avant les jeux dont ils vont vous parler. Vous y trouverez des trailers, des tests, des reviews, des previews etc… D’autres sujets sont abordés comme les comics, les produits dérivés et le high-tech ! Bref, si vous lisez Bootleygues, je ne doute pas que vous serez sensible au contenu de 99-levels.fr/ !

En vrac

http://sixrevisions.com/design-showcase-inspiration/25-elegant-workstations-for-your-inspiration/

http://portablecontacts.net/

http://meyerweb.com/eric/thoughts/2009/09/07/html5-and-you/

http://oseres.com/fr/2009/06/un-iphone-geant-24.html

http://www.mnot.net/cache_docs/index.fr.html

http://10gui.com/video/

http://www.stevesouders.com/blog/2009/10/13/font-face-and-performance/

http://www.webdesignerwall.com/tutorials/css-design-out-of-the-box/

new device API for Firefox 3.6: orientation

http://datavis.tumblr.com/#213657045

http://wiki.github.com/fnagel/jQuery-Accessible-RIA

http://sixrevisions.com/infographs/browser-performance/

En vrac

Premier billet de liens en vrac !

  • http://lite.facebook.com/ , un FaceBook lite avec moins de bling bling et plus de rapidité, idéal pour les machines et pour gagner du temps
  • Stéphanes Deschamps sur les tailles fixes versus les tailles relatives qui date un peu mais qui reste pertinent (via HTMLZenGarden)
  • Google Search Insight pour afficher des tendances de recherche en fonction de mots-clefs : googleinsight.png

et pour se détendre les neurones :

  • Chevalier et Laspalès : « Le train pour Pau« , « Y’en a qui ont essayé ils ont des problèmes, cela dit il est très rapide ! »
  • Elie et Dieudonné : « La pêche« , « Comment Nicole n’est pas chez sa mère ? »
  • La classe américaine : « Le Orlando » – « Perdu ! Parce que c’est aussi moi qui t’aies vu le deuxième »
  • La classe américaine : « La ferme » – « A la ferme ? quelle ferme ? »