Problème de lecture des vidéos streamées avec Firefox et Flash

Je twittais ces jours-ci que j’avais le sentiment que Firefox et Chrome implémentait de moins en moins bien le plug-in Flash pour favoriser l’implémentation d’HTML5 par les développeurs. Firefox est mon navigateur depuis des années, j’y ai mes bookmarks, mes add-ons, mes flux RSS et mes habitudes, bref c’est mon navigateur principal, et je ne me vois pas en changer du jour au lendemain.

Ce qui m’agace particulièrement c’est son incapacité à lire une vidéo streamée sur Youtube, Vimeo, Dailymotion etc… Au début ça passe, on attend que ça bufferise un peu puis on relance la vidéo. Le problème étant que ça ne résout pas forcément le problème de saccade, le deuxième étant que j’adore aller sur http://www.setlist.fm/ découvrir les setlists des groupes que j’aime écouter et que je ne supporte pas que le morceau soit coupé toutes les 2 secondes.

Le problème se passe aussi bien à la maison qu’au boulot, je ne pense que ce soit un problème de débit. J’ai constaté le problème sur du PC Desktop qui fait tourner des jeux gourmands sous Win Seven, mon ancien PC Portable de boulot qui était un gros HP quad core avec 8 go de ram, mon Mac Book Blanc, celui de ma nana, avec et sans add-ons… et en râlant sur Facebook, des amis me confirme que c’est le même problème… et qu’eux on switchés sur Chrome :/

Quand je regarde les log « About:crashes », je vois une liste d’erreur. Ces erreurs sont fréquentes et surviennent plusieurs fois par jour. Je ne peux pas vous le copier / coller facilement ici, le formatage est tout pourri.

En cliquant sur l’erreur, j’arrive sur cette page https://crash-stats.mozilla.com/about/throttling qui dit ceci :

You’re seeing this page because the crash report you selected was held back from submission. For statistical purposes, we don’t need every crash report and sometimes we decline the submission of a crash report as a form of throttling. If you’d like to see your crash report, type about:crashes into your location bar and your report will be automatically submitted to our server where we’ll give it priority processing.

Thank you for reporting your crashes.

J’écris ce billet parce que des « Mozillians » veulent me donner un coup de main à ce propos et veulent donc en savoir plus et que c’est aussi le principe de fonctionnement de Firefox, tu t’en sers, ça marche pas, tu peux remonter le problème =)

J’ai fait une recherche sur le bugtracker et je pense que le problème a déjà été déclaré https://bugzilla.mozilla.org/show_bug.cgi?id=606838 , je vais appuyer ce bug et je vous demanderai de faire pareil. Accessoirement la création d’un compte sur le bugtracker est très rapide et ne vous prendra que 2 minutes.

Y’a plus qu’à espérer que ça vous aidera à mieux cerner le problème et que si vous êtes dans cette situation, vous donnera envie de compléter le tickert pour espérer une amélioration.

En attendant je vais rester la version HTML5 chez Youtube qui est activable ici.

Réactions sur l’articles de MacGeneration : « Flash : pourquoi il faut encore vous y faire »

@targz a fait tourner un article intéressant sur l’avenir de Flash et pourquoi on en risque d’en manger encore un peu. Je désamorce le troll direct, je suis pro standard mais mon quotidien de Chef de projet en Agence m’amène à réfléchir sur des visions réalistes afin de répondre au besoin de mes client, en clair je bosse aussi sur des projets full Flash.

En substance voici ce que dit l’article :

  1. Le plugin permet de développer un code unique pour une diffusion sur tous les navigateurs graphiques possédant ce dernier
  2. Par conséquent il permet de diffuser de la vidéo avec un format unique (H.264) et de faire du streaming dans une page web pour toutes et tous
  3. Qu’en matière de 3D, Flash est très en avance
  4. Qu’en matière de protection des medias, cette techno reste la seule à pouvoir protéger des médias audios / vidéos
  5. Qu’elle permet également de protéger le code source (!) afin d’éviter que des méchants copieurs viennent récupérer votre code
  6. Les outils pour développer des animations Flash ont des années d’avances et sont largement maitrisé

Cet article est bien écrit et l’auteur connait vraiment bien le sujet, ça fait plaisir et ça sort du « Kikoo Flash saynul, les standards saymieux olol ». Attention, le but de l’article sur MacGeneration n’est pas de faire une comparaison des forces et faiblesses de Flash et HTML mais bien d’argumenter sur le fait que flash n’est pas mort pour le moment en particulier parce qu’il comble des lacunes d’HTML.

Autant je peux comprendre la plupart des arguments autant j’ai beaucoup, mais alors beaucoup de mal avec les arguments 4 et 5. Je trouve qu’ils portent atteinte au média en lui-même.

Je comprends qu’on puisse défendre la protection des médias mais les DRM sont mauvais. Fournir des procédés comme les DRM au sein d’une techno c’est aller à l’encontre de la nature du web et se replier vers des mesures inadaptées et pénalisantes pour l’utilisateur plutôt que d’envisager des moyens différents de rémunérer les œuvres et les artistes. Je ne crois qu’il faille légitimer l’existence d’une techno. si elle va dans le mauvais le sens.

J’ai bondi sur ma chaise et je me suis dit « MER IL ET FOU », en lisant le point 5. L’intérêt d’utiliser des technos ouvertes c’est bien de pouvoir accéder au code source afin de voir de quoi il en retourne. C’est vraiment une force de pouvoir lire les code HTML / JS / CSS / XML / JSON, bref de tout ce qui passe dans le front pour plusieurs raisons.

Tout d’abord cela vous permet de progresser et de pouvoir étudier ce que qu’à fait le voisin et d’améliorer vos compétences. C’est génial de pouvoir comparer des méthodologies de coding, d’architecture, d’optimisation ou encore de performances pour les utiliser dans ses projets.

Vous pouvez éventuellement réutiliser une partie du code même si en tout sincérité sur des gros sites c’est rares car il faut beaucoup de temps pour rentrer dedans. Cela vous fait gagner du temps à vous et à vos clients ! Des sites comme GitHub mettent à disposition des tonnes de projets et d’outils que vous pouvez utiliser pour améliorer vos développements. Ce qui est encore plus fort c’est que certains d’entre vous utilisent le temps qu’ils ont gagnés pour contribuer aux projets qu’ils ont utilisés. Au final, on profite, on partage, on participe, tout le monde est gagnant.

Le fait de pouvoir accéder à ce code permet également de profiter de l’Interopérabilité. Je trouve que l’on parle toujours peut de cette notion pourtant essentielle et intrinsèque aux langages que nous utilisons. L’accessibilité est un des bénéfices que l’on peut obtenir de cette notion car si votre code est ouvert et bien écrit, les outils d’aide peuvent restituer sous différentes formes le contenu que vous présentez. Les programmes en bénéficie également et peuvent agréger du contenu de votre site web comme via le flux RSS par exemple.

Je tenais simplement à vous faire part de mes réactions sur cet article et je suis bien sur ouvert à vos remarques et précisions.

Quelles évolutions de carrière pour les intégrateurs et développeurs front-end ?

J’ai repris en titre de ce billet la question posée dans un Twitt ce matin par @darkgl.

D’après ce que j’ai vu au cours de ma propre carrière, voici ce que je peux dégager :

  • Tout d’abord, même si c’est difficile, je vois de plus en plus de développeur se senioriser. Ce sont des développeurs qui ont plusieurs d’années d’expérience et qui peuvent intervenir du début à la fin du projet pour donner des inputs sur la faisabilité technique ou pour soulever des problématiques qui interviennent au niveau « micro » d’un projet, c’est-à-dire dans le détail du code.
  • Il y a une évolution naturelle qui est la gestion de projet. C’est ce que j’ai plus ou moins choisi. Il y a quelques années il n’y avait pas autant de choix et de possibilité qu’aujourd’hui. Vous avez de l’expérience et vous pouvez prendre de la hauteur pour intervenir sur de la faisabilité technique macro, les devis, les plannings et la relation client.
  • Une autre évolution naturelle me semble être l’expertise technique ou l’architecture. Avec les nouveaux navigateurs, la multiplication des gros sites avec beaucoup de fonctionnalités, d’intéractivité, d’ajax, nous avons besoin d’experts/architects qui vont évaluer et proposer les meilleurs outils à utiliser et à mettre en place.
  • J’ai également vu des intégrateurs évoluer vers l’UX. Je pense que c’est d’autant plus simple actuellement car il y a encore peu de formations dans ce domaine et que le métier est relativement jeune dans le digital. Accessoirement je trouve ça génial d’avoir un UX qui a une sensibilité technique et comprend bien le média sur lequel il bosse.
  • Enfin je pense qu’il y a peut-être des ouvertures du côté des postes de « Creative technologist » même s’il me semble avoir plutôt vu des DA, des directeurs de pôle, des Chef de projet technique évoluer vers ce domaine. Mais à nouveau ce type de poste est très jeune et je pense que tout est possible.

J’espère que ça répondra à ta question.

Les outils de Wireframing

J’ai un besoin simple de faire mettre en forme à un Chef de projet fonctionnel les bases fonctionnelles de son projet. Cela permet d’avoir un tronc de discution commun avec les différents métiers qui vont réfléchir au concept. Je suis très « visuel » dans ma façon de penser et je trouve plus simple de pouvoir pointer dans un document une fonctionnalité que d’en parler. Par ailleurs, je pense qu’un schéma facilite la lecture et par conséquent le partage entre les équipes.

Comme ce n’est pas vraiment mon cœur de métier j’ai posé la question à mes followers. Personnellement, en situation de panique sur un précédent projet, j’avais opté pour une salle au calme, des feuilles A3, un crayon à papier et une gomme. J’avais ensuite fournis ce schéma au CP Fonc. pour qu’il le formalise sur Powerpoint.

Voici ce que vous m’avez partagez :

  • Powerpoint. Je pense que c’est un excellent outils surtout si l’on dispose de gabarits et d’une bibliothèque d’éléments bien fait.
  • Keynote, sensiblement pareil que Powerpoint mais éveille en mois les soucis de cross-compatibilité sur les OS.
  • Le papier. J’en ai fait l’expérience je pense que c’est bien quand on ne maitrise aucun outils, au moins on connait celui-là ce qui permet d’aller vite, par contre pour le partage sur le réseau ce n’est pas pratique
  • Tableau Velleda, je pense que c’est  du même ordre d’idée que le papier module le fait qu’il est difficile à déplacer
  • Mockflow, outils de wireframing en ligne, je pense que c’est plutôt le genre d’outils que je cherche pour sa facilité de partage
  • Pencil,Outils en ligne
  • Balsamiq,Outils en ligne
  • Un framework, ne conviendra pas à un chef de projet fonctionnel il me semble, ou alors la réponse n’est pas détaillée.

Il y en a plein d’autres mais je pense que je vais trouver ce qu’il me faut là-dedans, mon besoin est simple et doit le rester, merci à toutes et tous !